L'amour dure trois ans


Trois ans. Durée de vie moyenne, non pas de mes amours, mais de mes blogs. Je n'avais pourtant pas prévu de laisser Bertille, mon moi précédent, si tôt sur le bas côté. Bertille m'a permis de trouver mon style, et sans doute m'a-t-elle permis de me trouver un peu, aussi. Mais les contraintes techniques m'ont poussée à changer de plateforme de blog, et il a fallu décider si Bertille et moi allions continuer notre route ensemble.

Au départ, je songeais juste à un déménagement, j'avais prévu de mettre le blog dans des cartons et de le ressortir dans notre nouveau chez nous. Mais il faut croire que c'est l'époque qui veut ça, migrer n'est pas si facile, de nos jours. La solution était le copier-coller mon blog précédent, mais cela supposait de ne pas pouvoir garder les commentaires. Pouvais-je vraiment déménager trois ans d'échanges en ne gardant que mes textes, et en n'ayant plus la trace de vos passages, de nos échanges ? A quoi bon faire "comme si" ?

La décision ne fut pas simple, mais j'ai choisi de ne pas emmener Bertille dans ma nouvelle aventure. Porter à bout de bras une Bertille boiteuse, une Bertille à qui il aurait manqué un pan entier de ses échanges si enrichissants, n'avait plus aucun sens.

Si vous le voulez bien, je vous emmène donc chez sa voisine, Tante Eulalie.
Chez Eulalie, c'est comme à la maison. On s'essuie les pieds avant d'entrer, on peut se faire chauffer un thé ou un café, et on s'installe au coin du feu pour papoter et refaire le monde. Quant à moi, je serai ravie de retisser le mien à la lumière de nouvelles expériences.

Alors bienvenue !

Commentaires

  1. Ah là là, y'a du changement par ici dis moi !
    Comme tu dis ça fait drôle de laisser Bertille de côté, mais Eulalie a l'air bien sympathique et hospitalière ;-)
    Hâte de suivre tes nouvelles aventures.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Zelda ! J'espère que tu ne seras pas déçue !

      Supprimer
  2. Hop, j'ajoute Eulalie à mon carnet de flux à suivre ;)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire