Au vert (gne)


Parmi les critères de choix du lieu de nos vacances d'été, nous voulions absolument un endroit calme, sans trop de monde, suffisamment au sud pour avoir beau temps, si possible verdoyant avec des jolies choses à voir. On n'aurait pas plus tomber plus juste.

Nous avons choisi l'Auvergne, mais pas la région de Clermont et de ses volcans, non, nous avons opté pour le département de la Haute-Loire, au Sud-Est, plus méconnu.

Nous avons donc établi notre camp à Champagnac-Le-Vieux, un petit village perché à 800 mètres d'altitude, situé à 1h15 du Puy-en-Velay et à 20 minutes de Brioude. Près du village se trouve un plan d'eau avec une petite plage pour les baignades, et juste à côté, le camping de la Chanterelle, un petit endroit familial, calme mais avec des animations tout de même, juste ce qu'il nous fallait avec des enfants en bas âge. Prévoir les polaires, même en été, toutefois, car les soirées et les nuits y sont très fraîches !

Champagnac-Le-Vieux


 
A Champagnac, on n'a pas la reine des neiges, mais Notre Dame des Neiges ;-)


  

Le village de Champagnac, assez isolé dans la montagne (pour aller jusqu'à Brioude on traverse quelques hameaux mais pas beaucoup plus), m'a beaucoup charmée. Les petits fanions qui égaient les rues, les maisons en vieilles pierres, l'église romane, le marché de pays, minuscule mais où on trouve de très bons produits locaux... autant de petites choses charmantes. A la ferme du Boucharel, vous pouvez même aller chercher votre lait frais pour 60 centimes chaque jour à partir de 17h. Et parfois vous tombez sur un food truck (je vous jure ! Il n'y a rien, mais il y a un food truck!), ou sur un vide-grenier où il y a tout juste 3 exposants, mais des exposants qui vous sortent vraiment les bouquins, la vaisselle et les meubles anciens : vous pourriez bien y trouver des petits trésors !

J'ai profité de quelques sorties de course à pied pour découvrir tranquillement les environs. Autant vous dire que courir à 800 mètres d'altitude dans un calme absolu, en croisant des vaches et en contemplant la vue sur les reliefs de l'Auvergne, c'est un plaisir que je n'ai pas boudé !


Brioude



La ville la plus proche de notre point de chute était Brioude. Nous avons eu l'occasion de visiter dans un premier temps tout autre chose que ses monuments... Urgences, médecin de garde, laboratoire d'analyses médicales, pharmacie... la faute à un genou tordu pour l'hirondelle et à un début de pyélonéphrite pour moi (je passe sur le crapaud qui a vomi dans son duvet la première nuit et sur l'homme qui s'est coincé les cervicales l'avant dernier jour, pour eux on n'a pas consulté). 
Brioude, on l'a donc parcourue sous différents points de vue. C'est une petite ville hyper charmante, avec des ruelles, des porches, des fontaines.

 
  

La basilique Saint Julien, de style roman auvergnat, est absolument superbe : l'intérieur abrite des fresques surprenantes ainsi que des vitraux contemporains. C'est à voir !



Brioude est aussi une ville de dentellières, moi qui aime les travaux de fil et d'aiguilles, ça ne m'a évidemment pas échappé !

La ville regorge de petites boutiques originales. J'ai complètement craqué pour la vitrine de cet antiquaire, remplie de violons et de jouets d'antan :





Le Puy-en-Velay



Nous avons visité Le Puy-en-Velay sur la fin du séjour, et ce fut le "clou du spectacle". J'ai eu un énorme coup de cœur pour cette ville.Tout commence quand vous arrivez en voiture et que vous avez cette vue imprenable sur la ville en contrebas et sur les trois aiguilles volcaniques qui se dressent dans la vallée.


  

Le centre historique du Puy regorge de boutiques d'artisanat d'art, de bouquineries / librairies (je vous recommande la fantastique librairie jeunesse Chat Perché). Avec notre petite blessée et le crapaud qui commençait à traîner des pieds, on n'a malheureusement pas pu explorer ce centre ville comme j'aurais souhaité le faire. Nous avons opté pour une visite en petit train (solution de repli...), et à ma grande surprise, le guide était jeune et bourré d'humour, on a adoré ! (et on a appris plein de choses - non, n'insistez pas, je ne spoilerai pas ^_^)


(Je triche un peu, la chapelle St Michel ci-dessus n'est pas au Puy mais à Aiguilhe, la commune voisine. Elle n'en est pas moins spectaculaire, perchée sur son rocher)


Nous ne connaissions pas du tout la Haute-Loire, et ce fut une très jolie découverte. C'est un endroit en France plutôt du genre très calme, idéal pour se mettre au vert, mais il y a aussi beaucoup de choses à y voir. Je sais que nous reviendrons quand les enfants seront plus grands, notamment parce qu'il y a des tas de randonnées à faire, un gros potentiel en terme d'activités type vélo/canoë/sorties nature également. 
En revanche, il est inévitable d'avoir une voiture et un budget essence correct pour bien profiter de la région car les villes/villages sont assez éloignés les uns des autres et les routes plutôt sinueuses !

Commentaires

  1. Bonsoir Eulalie!! Je vais clore ma soirée de blogging par cette jolie virée en Haute-Loire, et je t'avoue m'être surprise à voyager avec toi entre Brioude et Le Puy-en-Velay... Grosse bise et merci pour ce moment et tes belles photos!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mylène ! Ravie de t'avoir fait un peu voyager :)

      Supprimer
  2. Vous avez vraiment enchainé les mésaventures!!!
    En tout cas la région a l'air canon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a relativisé, rien de très grave au final, et on a quand même profité.
      ;)

      Supprimer
  3. J'ai de la famille à Brioude et l'homme en a au Puy en Velay. Mais on n'y est jamais allés ni l'un no l'autre !!! Dommage, ça à l'air vraiment beau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est rigolo ça ! Si tu as l'occasion de t'y rendre un jour, c'est vraiment un chouette coin de France !

      Supprimer
  4. J'adore l'Auvergne et j'y ai passé aussi de merveilleuses vacances, mais plutôt dans le Puy de Dôme, dans un tout petit village chez des Anglais ( en chambre d'hôte) c'était extra ! Nous étions rentrés avec une énergie incroyable. Il y a un grand monastère bouddhiste là bas du côté de Biolet, et j'en ai profité pour découvrir cette région que je trouve vraiment très belle et authentique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Belle et authentique" : c'est exactement ça ! Je ne savais pas qu'il y avait un monastère bouddhiste par là, tiens !

      Supprimer
  5. C'est toujours amusant de voir que son cadre de vie peut être un lieu de vacances pour d'autres :) (j'habite en Haute Loire, je travaille à Brioude).
    Ca rappelle également qu'on a de la chance de vivre dans cette jolie région. Contente que cela vous ait plu en tous cas!
    Julia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a adoré, tu vis dans un très bel endroit !
      Après, je me demande si ce n'est pas un peu trop isolé l'hiver... Mais ça doit permettre un mode de vie finalement assez "sain" !

      Supprimer
    2. Certains coins sont isolés, c'est vrai, mais la notion des distances et des temps de trajet change aussi, on s'habitue à faire minimum 30min de route pour retrouver la civilisations ou des copains... mais on peut aussi choisir de faire l'ermite chez soi ;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire