Le premier camping


"Debout les campeurs ! Et haut les cœurs!"
Cette année, nous avons passé nos premières vraies vacances à quatre. Le choix de passer ces vacances en camping était assez évident. 
Pour nous, les vacances, ça ne peut pas se faire en "groupe", on ne part donc jamais avec des amis ou de la famille, on a besoin de nous recentrer sur notre cocon. Pour nous, c'est aussi couper pendant une semaine ou deux de nos habitudes (travers ?) du quotidien. Adieu télé, adieu confort comme à la maison. Certains mesurent la qualité de leurs vacances à la qualité et au confort du gîte ou du bungalow qu'ils louent (TV, internet, Nespresso, lave-vaisselle...), nous, nous la mesurons en fonction de la simplicité de vie retrouvée. 
Déjà il y a quelques années nous partions en camping à 2. L'envie de le faire en famille était là.
Nous avons donc naturellement choisi de camper, en tente, dans un endroit assez retiré, et dans un camping aux prestations assez basiques, et c'était parfait comme cela.




On m'a souvent demandé si ça ne me faisait pas peur de camper en tente avec de jeunes enfants (2 et 4 ans). Eh bien non, ça ne nous fait pas peur.
Et s'il pleut ? Et s'il fait froid ? Eh bien on a inventé les polaires, les bottes, les jeux de société, les livres...
Nous étions assez bien équipés, nous avions emmené des jeux, des bouquins et  ils avaient des duvets bien chauds pour les nuits fraîches, notamment.
Pour le reste je trouve que ça fait un bien fou de retrouver une vie simple. De ne pas se prendre la tête sur les repas (on a fait pique-nique / crudités / barbecue une bonne partie du séjour). De prendre le temps d'attendre (faire chauffer le lait à la casserole, faire son café à la cafetière italienne, attendre son tour s'il y a du monde aux douches, allumer le barbecue...). De ressentir la nature qui nous entoure (manger dehors tout le temps, regarder les étoiles avant d'aller dormir, s'asseoir dans l'herbe et ne rien faire de spécial...).




  


Je garde un très joli souvenir de ce premier camping à quatre. Une belle carte postale rangée dans ma mémoire, et plein de petits détails qui gravitent autour. 
Les grenouilles près de notre tente. Mes hommes allongés par terre qui contemplent la voûte étoilée. Un feu de camp et des chamallows grillés. Les pissenlits, les cailloux, les bouts de bois. Les papillons. Les fromages fondus. Le soleil qui chauffe la peau. La lumière du matin dans les feuillages. Et tant  d'autres choses qui reviennent au détour d'un détail. 


Commentaires

  1. C'est chouette tous ces beaux souvenirs!!! vous aviez emmené votre barbecue?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! Un tout petit barbecue qui nous a suffi pour 4 :)

      Supprimer
  2. Tu sais à quel point je suis 100% d'accord avec toi. Pour moi le camping permet de se reconnecter à la simplicité et à sa famille!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement :) Les meilleures vacances, je ne les imagines qu'en camping !

      Supprimer
  3. aahh !!! enfin une copine de camping !!!! cool !!!

    RépondreSupprimer
  4. Ah... Les vacances en camping sont pour moi un réel plaisir. Bien que nous n'ayons pas encore tenté l'aventure avec notre puce de 2 ans et demi, il me tarde d'y passer ! Ici nous sommes adeptes du camping à la ferme. Les gens sont, la plupart du temps, super sympas et sont heureux de faire découvrir leur ferme. Le cadre est généralement très calme et bien vert et le prix vraiment petit... Comme tu le montres si bien dans cet article, que de bons souvenirs créés au camping :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'an prochain ce devrait être jouable pour vous ;)
      Je pense qu'on s'orientera aussi vers du camping à la ferme l'an prochain, on a envie de tester et pour les enfants ça doit être topissime !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire