Automne

Je n'aime pas l'automne. C'est ce que je me dis chaque année, quand septembre fait ses valises, faisant place nette pour octobre qui vient toujours trop vite. 
Le mot anglais fall contient à lui seul ce que je mets derrière le terme automne. La chute. Celle des feuilles d'arbres, bien sûr, qui laissent peu à peu les troncs tels des cadavres, après avoir embrasé une dernière fois les branchages de couleurs flamboyantes.
L'automne est la saison où tout s'éteint, celle qui ne décore nos éphémérides que de guirlandes de jours de plus en plus sombres, de plus en plus humides. Et quand se traîne jusqu'à nos portes le mois de novembre, ce sont les vieilles gens qui elles aussi s'éteignent, enfonçant nos cœurs vers l'hiver si proche.
Cette année je n'ai pas vu partir l'été, et contre toute attente, j'en viendrais presque à aimer cet automne qui semble vouloir nous offrir des stocks de soleil en réserve. 
Le dimanche, dès que nous le pouvons, nous partons en famille parcourir les sentiers. Et je découvre cette saison que j'avais jusqu'alors boudée. Les pommiers sauvages qui nous offrent le goûter, les champignons, les aubépines aux parures rubis, les quelques mûres en hauteur, qui ont survécu aux gourmands, et qui, au milieu des ronces, se méritent !

La jeune fille que j'étais naguère ne jurait que par le printemps et ses cerisiers du japon qui parent les jardins de pompons. La femme que je deviens se surprend à trouver dans la mélancolie de l'automne une beauté qu'elle ne soupçonnait pas. 
Il y a dans ce qui s'éteint une urgence à saisir. Une intensité éphémère qu'on absorbe en ouvrant grand les yeux, pour ne rien manquer. Et garder tout l'hiver, ô, merveille, le souvenir pourtant évanescent d'une diapositive aux notes dorées et vermeilles.

Commentaires

  1. Magnifique texte ! Je découvre ton blog et je vais de ce pas lire tes autres billets :)
    Je suis comme toi, je suis pas fan de l'automne mais tu as raison, il a peut être des choses sympa à nous apporter :)
    Melanie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'avoir pris le temps de passer par ici ! J'ai eu ta réponse, je reviens vers toi bientôt !

      Supprimer
  2. Comme c'est joliment écrit!!
    Je suis comme toi, pas fan de l'automne du tout...mais cette année, tu as raison, le soleil est bien là et j'observe cette nature qui se pare de jolies couleurs. Et ça me plaît bien! mais je sais aussi que je suis sujette à la 'déprime saisonnière' due au manque de luminosité. Alors j'essaie d'emmagasiner les rayons de soleil qui persistent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :)
      Oh oui, on le savoure, ce soleil !

      Supprimer
  3. C'est vraiment étrange... Moi aussi d'habitude, j'attends le printemps avec impatience et je trouve l'automne déprimant, mais cette année, j'aime beaucoup! Les couleurs, la poésie du brouillard, le plaid, un bon thé chaud... Tu as peut être raison, en vieillissant (un peu ;) ), on découvre de nouvelles saveurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;) Voir les choses avec un oeil plus positif ne peut en tout cas pas faire de mal :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire