La moitié de mes trente ans


Nous sommes le 29 juin. J'ai trente ans + six mois. Pile poil ! La moitié de mes trente ans... Je réalise que le chemin parcouru en cette demi-année est tout bonnement fou.

J'ai ressorti cette photo, et les quelques mots que j'avais écrits lors de mon anniversaire :


Alors que la plupart de mes amies traversaient 2017 avec des projets fous en bandoulière - grossesse, mariage, pacs, voyages...- j'avais l'impression que l'année avançait en me ratatinant. Vie professionnelle peu épanouissante, routine familiale génératrice de tensions, fatigue et dos en vrac, stagnation émotionnelle... Je craignais sincèrement pour mon état une fois arrivée au lendemain de mes 29 ans.
Et puis le déclic. Chaque fin est un début. Le bonheur vient de soi, pas des autres.

Cette dernière phrase... "Chaque fin est un début. Le bonheur vient de soi, pas des autres".

Je ne pensais pas si bien dire.

Est-ce que c'est la trentaine qui a provoqué les changements, où les changements qui sont arrivés à ce moment par hasard, je ne le saurai jamais.

Je pourrai dire qu'à trente ans, j'ai mis un point final à mon premier roman. Je l'ai édité.
A trente ans j'ai osé aller faire encrer ma peau alors que je tergiversais depuis des années.
A trente ans j'ai commencé à assumer la personne que je suis.
A trente ans, j'ai pris la parole devant un micro, j'aurai mon portrait sonore dans l'espace public, moi qui ne parlait pas autrefois.
A trente ans, j'ai accueilli ma féminité connectée à la nature. J'ai accueilli la part de "sorcière" comme une évidence.

Faire ce petit bilan à mi parcours me remplit de joie et de confiance.

Heureux hasard encore, je participais hier à un cercle de femmes sur l'énergie de la pleine lune, et la confiance, justement.


Il reste six mois à cette année folle. Je mesure l'étendue des possibles. C'est palpitant !

Commentaires

  1. Comme quoi, tout est possible, il faut juste y croire ! J'adore les phrases "Chaque fin est un début. Le bonheur vient de soi, pas des autres." !!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire