Planter sa tente au milieu des brebis

(Photo : Pixabay)

Notre destination de vacances est fixée, enfin !  Ce sera direction le Limousin, au milieu d'une pâture chez un particulier, et entourés de brebis !

Pour ces vacances, nous avions un cahier des charges bien précis.

Nous sommes des adeptes du camping en tente, je vous racontais d'ailleurs notre première expédition ici. A mon sens, les vacances sans luxe sont LE luxe ultime. Je bénis les vacances sans technologie, les séjours en pleine nature, le plaisir du rythme dicté par la course du soleil, le bonheur de la simplicité.

L'an dernier, nous avons campé en Dordogne, dans un camping au demeurant assez simple, nous avons mis en pratique des actions zéro déchet (sacs à vrac, tup tup pour les courses, compostage) mais quelques petites choses nous ont gênés. Entre autres : l'arrosage à grand coup de tuyau branché sur le réseau des centaines de fleurs de la propriétaire chaque soir. Oui, c'était un beau camping, mais à quel prix sur le plan écologique ?

Il nous semblait assez naturel de franchir une marche de plus dans notre démarche cette année.

Parmi nos critères de choix :

- un secteur pas trop touristique (on déteste les foules et les attrape-touriste)
- un endroit en proximité directe avec la nature
- la possibilité pour les enfants de courir dans un espace assez vaste, sans qu'on leur colle aux basques toute la journée
- la possibilité de partir en tente
- un lieu où la gestion des énergies est raisonnée (notamment la gestion de l'eau)
- un lieu à proximité de petits producteurs où nous approvisionner
- un lieu où les gestion des déchets est responsable (tri, compost..)

Nous avons beaucoup cherché sur les sites web divers et variés de camping écologique. Sans grand succès.  Le label Clé verte par exemple existe, mais n'est pas des plus contraignants semble-t-il et nous ne voyions pas de différence significative dans les prestations proposées. 

On passe parfois pour des OVNIs mais voir qu'un camping "écologique" propose une piscine nous pose problème. Parce que cela suppose une grande consommation d'eau et une utilisation de chlore, par exemple. 

Mais je crois que si nous ne trouvions pas chaussure à notre pied, c'est aussi parce que nous n'avions pas conscience de vouloir autre chose que du camping traditionnel. 

La solution s'est présentée sur un plateau grâce à notre réseau de connaissances. Depuis que nous sommes engagés dans une association de transition écologique et citoyenne, nous avons fait énormément de rencontres de personnes engagées et engageantes ! C'est l'une d'entre elles qui nous a tout bonnement proposé de venir camper dans une pâture de sa propriété en Limousin.

Le lieu est en cours de transformation, les propriétaires envisagent d'en faire un éco-lieu à moyen terme, des toilettes sèches seront installées quand nous y arriverons par exemple, et le mot d'ordre de cet endroit est la simplicité. Nous serons en pleine campagne mais à une dizaine de minutes de petits producteurs et de commerces. Les enfants pourront jouer dans un espace naturel et sauvage assez vaste. De notre côté, nous pourrons contribuer modestement aux petits travaux d'entretien du lieu, apporter un peu d'aide à ce projet.
Et puis d'autres personnes, d'autres familles, seront de passage sur la propriété, ce qui promet de joyeux échanges intergénérationnels.

Cet été, nous camperons donc au milieu de la nature, en toute simplicité, et je sais au fond de moi que ce choix est celui qui nous convient. Les personnes qui nous accueillerons sont mues par les mêmes valeurs que nous, elles préparent la résilience dans cette société qui part en vrille en se reconnectant à la nature. 

J'ai hâte, si vous saviez !

Commentaires

  1. Je trouve ce concept ultra sympa ! Et c'est vrai qu'on n'a rien fait de mieux encore pour déconnecter complètement et se sentir totalement bien :)

    RépondreSupprimer
  2. Super idée de vacances ! Ça permet de respirer, prendre son temps, ralentir... :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire