Ecrire des lettres d'amour

Dans cinquante ans, que restera-t-il de nos e-mails, de nos conversations messenger, de nos photos de téléphone, de nos snaps... ?

Personne ne les retrouvera dans un grenier.

Je ressens souvent le besoin de laisser des petits mots, de longues lettres, des dessins, bref, des petites traces de papier, ou de tissu (par le moyen de la broderie), aux gens qui font fleurir en moi des sentiments jolis comme des boutons de rose.

Des lettres d'amour, d'amitié, de joie. Des petits bouts de souvenirs, la trace matérialisée d'un instant T, le grain d'un papier, la justesse d'un collage, les boucles d'une écriture, une odeur, le tout enrobé de l'aura du temps qu'il a fallu pour les réaliser.

Retrouver ce goût du petit cadeau peu coûteux en argent mais tellement signifiant.

Et avec lui le plaisir de retomber des années plus tard sur ces confettis de souvenirs. Comme la carte de vœux de l'an 2000 faite à la main, en papier bleu et perles Hama, que Mamie m'a ressortie d'une vieille boîte.



Petites cartes, aquarelle et collage, au dos desquelles j'ai glissé des petits mots. Et pour chacune, une enveloppe dans un tissu qui m'est cher.


Je crois souvent qu'il n'y a pas de hasard, que des rendez-vous.
Alors, le challenge "Pen-friend" de Bambichoses est tombé du ciel, j'y participe, avec en bandoulière la nostalgie des correspondantes (allemandes, belge..) qui ont peuplé la boîte aux lettres de ma jeunesse.

Pour Noël, si nous prenions le temps d'écrire quelques jolis mots de notre plus belle plume aux gens qu'on aime ?

Commentaires

Enregistrer un commentaire