Mon tarot de visualisation positive

Si vous me suivez depuis quelques temps, vous savez déjà que je suis très inspirée par les défis créatifs que propose régulièrement Amélie aka Bambichoses, sur son blog, son instagram ou sa chaîne youtube.

L'idée n'est pas de copier bêtement mais d'utiliser ces challenges (toujours très positifs) pour puiser dans mes ressources intérieures et éclairer un peu plus mon cheminement quotidien.

Je suis très attirée par les jeux de cartes type oracles, j'utilise très régulièrement certains d'entre eux comme L'oracle des miroirs, Féminitude ou La petite voix. Alors quand Amélie a lancé l'idée de créer notre propre jeu de tarot créatif, j'ai adoré ! Je n'ai pas entrepris ce challenge tout de suite car j'avais besoin de temps pour m'y consacrer pleinement.




L'idée ?

Fabriquer un jeu de cartes de visualisation positive, c'est à dire représenter des émotions, des objectifs ou des états d'esprit qui nous font du bien et qui nous aident à nous projeter vers demain avec optimisme et confiance.
Nos pensées sont énergie. Avez-vous remarqué comme tout a tendance à mal tourner quand on voit tout en noir ? Je suis de celles qui sont persuadées qu'une attitude positive attirera toujours des choses plus positives qu'une attitude défaitiste ou plaintive. C'est une gymnastique de l'esprit que d'apprendre à voir le verre à moitié plein.

Élément très important à prendre en compte : il faut se représenter sur les cartes. C'est une façon de rendre notre tarot ultra personnel, avec un fort pouvoir de projection.
Bien entendu, hors de question de faire ça à la va-vite ! Y injecter une réelle énergie créative et réfléchir à ce qu'on met vraiment derrière ces mots clés est primordial.


La mise en œuvre

J'avais regardé la vidéo d'Amélie lors de sa publication et noté les grands principes. Je n'ai ensuite pas trop regardé ce qu'avaient fait les autres, j'avais envie que cette activité soit "vierge" dans mon esprit pour que mon jeu soit assez personnel.

J'ai découpé mes cartes dans des papiers cartonnés de couleur. En terme de taille, j'y suis allée un peu au feeling, en hauteur je me suis basée sur les dimensions du joli papier que je souhaitais utiliser pour faire les dos des cartes, soit à peu près 14 cm de hauteur. Il faut quand même prévoir assez grand, afin d'y coller plusieurs éléments.

Ensuite, c'est parti, on imprime quelques photos de soi ou alors on se dessine, on prépare sa ou ses cartes, on sort des magazines ou des pub pour découper ce qui nous y inspire, on peint, si ça nous chante, on laisse parler son imagination et on pense POSITIF !!



I ❤ collage !

En ce qui me concerne, j'aime vraiment beaucoup le collage. 

Parmi les supports dans lesquels je trouve toujours des choses inspirantes à découper :

- les magazines Flow (les anciens, que j'ai lus il y a longtemps, je n'achète pas un magazine exprès pour découper dedans...)
- d'autres magazines dans la même veine : Open Mind, Respire...
- les programmations des structures culturelles (théâtres, salles de spectacles, etc...) qui ont souvent des mises en page très chouettes, des titres de spectacles aux mots clés évocateurs et aux jolies polices de caractères.
- les flyers de concerts et autres brochures
- les dépliants touristiques

Au boulot, un nombre considérable de brochures de ce type finissent à la poubelle alors j'en récupère toujours quelques unes au passage. 

Pour les papiers à motifs, les papiers cartonnés, voire quelques stickers, je fais un petit saut chez Action de temps en temps. Même si j'ai bien conscience qu'acheter du neuf n'est pas toujours judicieux, surtout dans une enseigne discount avec tout ce que ça implique en terme d'éthique, je n'ai pas trouvé mieux en terme de choix et de cohérence avec mon budget... Le tout est d'être raisonnable. 

Mes cartes :

Pour l'instant, elles sont au nombre de douze, mais quelques unes me titillent encore (réussite et gratitude, notamment...)






L'utilisation

J'ai presque envie de dire que l'utilisation de vos cartes est très personnelles !

Je leur ai fait des dos identiques pour pouvoir les tirer, comme un tarot classique. Non pas dans un but divinatoire mais plus dans l'idée de tirer une carte qui m'inspirera pour la journée ou pour un événement. Un petit coup de boost, une pensée qui donne la niac !

On peut aussi tout bonnement sortir les cartes et les regarder de temps en temps, en cas de coup de mou par exemple, pour s'imprégner de toute l'énergie positive qu'on y a placée.

Ou encore en afficher à certains endroits stratégiques de la maison ! A côté du miroir de salle de bain, au-dessus de son bureau...

En fait, le principal, c'est que ça nous fasse du BIEN !!!




Et si vous avez envie de découvrir ce que d'autres ont fait sur ce thème ou grâce aux autres challenges d'Amélie, vous pouvez suivre le hashtag #féminitécréactivitéchallenge sur instagram !

Commentaires

  1. J'aime beaucoup ton blog. Un plaisir de venir flâner sur tes pages. Une belle découverte et un enchantement. Très intéressant. Je reviendrai m'y poser. N'hésite pas à visiter mon univers. A bientôt.

    RépondreSupprimer
  2. tiens c'est amusant j'ai aussi publié mon article à ce sujet... j'aime beaucoup ta carte d'ancrage ! bisous

    RépondreSupprimer
  3. Vous êtes deux à avoir posté sur ce thème aujourd'hui (!)
    Merci. C'est une chouette idée qui donne envie de se lancer.
    Belle journée

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire