La capsule #2

Me voilà de retour avec une petite "capsule" pour partager avec vous ce qui m'a intéressée ces dernières semaines !
  •  Une émission de télévision


Bien que n'ayant plus la télévision depuis près de trois ans désormais, je continue de piocher dans les contenus accessibles en replay ce qui me semble culturellement enrichissant. 

https://twitter.com/rdveti

J'ai été très touchée par le dernier numéro de Rendez-vous en terre inconnue, diffusé le 19 mars dernier.
Frédéric Lopez, animateur historique de cette émission, a passé le flambeau à Raphaël de Casabianca (figure emblématique du magazine "Échappées Belles"). Ce dernier est allé à la rencontre des Van Gujjar, en Inde, en compagnie de Franck de Gastambide, acteur et réalisateur.

Les Van Gujjar sont un peuple nomade ancestral, une minorité du Nord de l'Inde, vivant entre plaines et montagnes selon les saisons pour élever leurs buffles. Cette tribu se trouve aujourd'hui menacée d'expulsion et traverse une période charnière de son histoire.

Rendez-vous en terre inconnue est l'un des rares programmes télé à continuer de me fasciner par la beauté des images proposées, à me faire voyager à distance avec bonheur, à m'émouvoir au travers de portraits humains extrêmement touchants.

Les populations mises en lumières nous permettent toujours, je trouve, de questionner nos propres priorités et conditions de vie.

Le replay est accessible gratuitement pendant 30 jours si ça vous tente ! 


  • Un documentaire

Continuons, une fois n'est pas coutume, avec un objet télévisuel assez original par son sujet !
Vous connaissez mon intérêt pour la reconnexion avec notre féminité, voire, notre féminin.

Arte a proposé dernièrement un reportage absolument instructif sur le sexe (anatomique) féminin, ses représentations culturelles et sa place dans notre société.
Je fais partie de celles qui sont persuadées que les lignes doivent bouger de ce côté.

Le reportage est autrichien, il s'intitule "Viva la vulva" et vaut vraiment le détour. Il a en tout cas suscité de grandes discussions à la maison !

https://www.arte.tv/fr/videos/079452-000-A/viva-la-vulva/

httphttps://twitter.com/France2tv/status/1108097056172699649 b dd fff s://twitter.com/France2tv/status/110809705617269964

En tant que parents, il nous appartient de briser les tabous en ouvrant le dialogue avec nos enfants sur ces questions fondamentales que sont la sexualité et la place de la femme dans le monde.

Même si mes enfants sont encore un peu jeunes, je pense que ce documentaire peut être un bon point de départ pour un échange, avec des ados notamment, à propos des injonctions tacites que fait peser la société sur les jeunes femmes.

  • Un album


Samedi dernier, mon barbu et moi avons assisté à notre septième concert de Tété, dans le cadre du fabuleux festival Les Enchanteurs qui se déroule près de chez nous.

Tété, festival Les Enchanteurs, 23 mars 2019

Tété a été l'un de nos centres d'intérêt en commun lors de notre rencontre, à l'époque nous écoutions en boucle son premier album, L'air de rien, et A la faveur de l'automne passait déjà sur les ondes. Et puis il y a eu les premiers concerts auxquels nous avons assisté, au Grand Mix à Tourcoing notamment. Les albums, aussi, qui nous ont suivis, de déménagement en déménagement. Les concerts, encore, de Roubaix à Béthune, de Paris à Düsseldorf.

La sortie des Chroniques de Pierrot lunaire en 2016 a ravivé notre amour, oui, le nôtre, mais aussi celui que nous vouions à cet artiste aux textes poétiques, au vocabulaire d'un charme désuet inédit et aux mélodies inimitables.
C'est alors que nous avons découvert que nous avions en commun avec lui notre engagement pour des causes comme celles défendues par les colibris. Raison de plus pour l'apprécier.

Cette année, c'est Fauhtentique qui vient de sortir, joli recueil de chansons engagées et empreintes de la vraie patte "Tété".
Même les enfants en sont fans, lançant le CD dès le petit déjeuner. 

Je vous invite chaleureusement à aller l'écouter, encore une belle pépite !
Tété fait vibrer nos peaux comme des tambours en grattant sa guitare. Il tisse la poésie comme des partitions savamment brodées sur les cœurs.

  • Un blog

Ce sont deux articles écrits par Manon Lecor sur son blog éponyme qui m'ont interpellée cette semaine. 
Cette ancienne "blogueuse mode" est désormais une jeune auteure (je vous parlais de son roman il y a quelques mois), également impliquée à son échelle dans une démarche minimaliste et écoresponsable.

Je retrouve derrière les mots de Manon une sensibilité à fleur de peau et des interrogations qui rejoignent souvent les miennes. 

Elle aborde avec une grande justesse le sujet des personnalités introverties dans un article que vous pouvez lire ici
Son texte sur la beauté naturelle me semble également digne d'intérêt dans notre société soumise à de nombreuses injonctions sur le plan des apparences.


J'espère que ces contenus divers vous donneront envie de sortir de vos sentiers battus pour explorer et aiguiser votre curiosité !
A bientôt !

Commentaires

  1. Merci Sophie! Tout me tente :-) J'aime beaucoup Raphaël de Casabianca, je visionnerai le replay avec plaisir. Concernant le reportage "viva la vulva", ça me fait penser aux interventions que je fais avec les élèves de cm2 sur le thème de la "vie relationnelle". J'aborde avec eux de manière très très simple la puberté, la grossesse, la naissance, l'égalité filles/garçons. Je suis ravie de voir que ça leur plait beaucoup mais je suis tellement déçue de voir qu'il y a des parents qui refusent que leur enfant assiste aux interventions (alors que je fais toujours une réunion d'information auprès des parents pour expliquer le contenu de mes interventions). Il y a encore du boulot !
    Passe un bon weekennd
    Delphine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Delphine. Je n'avais jamais pensé au fait que tu faisais ce genre d'intervention en primaire ! Tu as un rôle important ! Je garde un souvenir très net du passage des infirmières dans mon école quand j'étais gamine (les tabous étaient encore plus grands qu'aujourd'hui). Je suis en tout cas très admirative de cette mission forte qui est la tienne !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire