Mind-map : mon outil pour comprendre, choisir, évoluer...

La mind-map, vous connaissez ?

Cet outil, appelé en français carte heuristique, ou plus communément carte mentale, est un support visuel qui, littéralement, cartographie l'esprit.
J'ai pris conscience assez tardivement que je pratiquais le mindmapping régulièrement dans mon journal, mais aussi que c'était un outil d'évolution très puissant.

  • Le concept


La pratique du mindmapping est très courante dans le cadre de réunions type brainstorming, dans la mesure où elle permet de classer les idées et de les clarifier. Le mindmapping est également de plus en plus utilisé comme méthode d'apprentissage, dans le cadre de l'innovation pédagogique.

source : pixabay

Le principe de la carte heuristique consiste à partir d'une idée centrale afin de la développer sous forme de prise de note visuelle, schématique et colorée, laquelle permet la synthèse, l'analyse et la mémorisation.
C'est une façon d'organiser les idées qui sort de la linéarité habituelle du partage d'informations.

Quand on effectue quelques recherches, on trouve que ce concept a été rendu populaire par Tony Buzan, psychologue et animateur de la BBC, dans les années soixante dix. Mais en réalité, le principe de cartographie mentale semble vieux comme le monde. On retrouve la trace de telles représentations dès la Grèce antique, mais aussi dans des documents du Moyen-Âge, de la Renaissance, etc. La façon dont Léonard de Vinci prenait des notes, par exemple, était une forme de mindmapping.



 Les défenseurs de cette méthode de travail mettent en avant le fait qu'elle permet de solliciter les deux hémisphères du cerveau
- l'hémisphère gauche : le cerveau rationnel et logique, qui analyse, calcule, traite le langage, 
- l'hémisphère droit : le cerveau global et artistique, qui traite les couleurs, les émotions, les images...

source : pixabay
Mieux comprendre : La carte heuristique ou mind-map (Les cahiers de l'innovation)


  • L'outil des personnes sensibles ?


Voilà quelques semaines que j'ai réalisé que la carte mentale était très présente au fil de mon journal créatif, mais aussi dans mon quotidien, sur des brouillons.

J'ai alors compris que le principe même de Bullet Journal par exemple, ou encore l'art thérapie, reposaient par certains aspects sur des principes assez proches de ceux de la carte heuristique.
Preuve en est sur Pinterest où l'on retrouve beaucoup de publications associant carte mentale et art journal.

Si je me penche d'un peu plus près sur mes travaux, je remarque que j'utilise cette méthode essentiellement dans trois circonstances :

- quand je dois prendre une décision
- quand je suis submergée par mes émotions
- quand je crée un contenu écrit ou visuel.

Je fais partie de ces personnes qui ont le cerveau qui mouline en permanence, mes pensées fusent, certaines relèvent parfois de la rumination, j'ai besoin de démêler régulièrement ce qui se passe là-haut. Bref, pour moi, cet outil d’introspection est incontournable !

En ce sens, je suis convaincue que le mindmapping est un outil précieux pour les personnes sensibles, au sens de personnes attentives à tous les stimuli extérieurs et sujettes à de grosses vagues d'émotions.

En cas de décision à prendre, par exemple, je place le problème au centre de ma feuille. 
De ce centre, je fais partir des flèches avec les émotions que provoque telle ou telle décision. Je suis attentive aux couleurs que j'utilise, je dessine des pictogrammes... 
Je détaille alors chaque émotion en en expliquant la ou les raisons. 
Pour les émotions négatives, je laisse un espace ou noter le pendant positif à ces premières impressions qui relèvent la plupart du temps de croyances limitantes. Vous savez, ces affirmations qu'on dit sur soi-même sans réel fondement, juste par manque de confiance ou parce qu'on répète des choses entendues dans la bouche d'autrui, du type "je ne suis pas à la hauteur". 
Ainsi, je dépasse mes réactions liées à la peur et j'apprends à me faire confiance, à évoluer vers le positif, à focaliser différemment sur les pensées qui me visitent.

Je n'ai rien de concret à vous montrer car mes cartes heuristiques sont trop personnelles, elle relèvent de ma vie privée. Néanmoins je vous assure que pour moi, c'est un outil très intuitif qui fait émerger de nouveaux mots, qui fait converger certaines idées également. En général, le fait de cartographier ce qui me parasite l'esprit est vecteur de solution : je résous mon problème assez rapidement une fois que j'ai éclairci ma pensée.


  • Ressources

Si le sujet vous intéresse, je laisse ici quelques liens utiles.

- Les cartes heuristiques sur Pinterest (cliquez sur l'image) :

https://www.pinterest.fr/explore/carte-heuristique/

Attention, en ce qui me concerne, je n'utilise plus Pinterest depuis longtemps car je trouvais que ce réseau tuait complètement ma créativité en me mettant une grosse pression esthétique dans mes travaux, en me prenant beaucoup de temps et en m'incitant à un certain conformisme. Je mets tout de même le lien qui aura le mérite de mieux vous faire comprendre les possibilités offertes par le mindmapping.

- Faire des cartes en ligne avec l'application Canva :

- Des pistes pour utiliser le mindmapping dans le cadre pédagogique/scolaire :
En effet, je trouve que cette méthode peut-être une alliée pour accompagner nos enfants dans les révisions et toutes sortes d'apprentissage. On utilise d'ailleurs le mindmapping très fréquemment en pédagogie active.



Commentaires

  1. Merci Sophie pour cet article. Je ne connaissais pas du tout et je pense c'est quelque chose qui pourrait m'être utile.
    ps: même chose pour moi concernant Pinterest. Je n'y vais que pour trouver des idées coiffures et coupes de cheveux.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Tes articles sont toujours très intéressants, je découvre des choses.
    Et tes mots me parlent, niveau émotions et cerveau qui mouline, je vais regarder ça de plus près.
    Merci!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire