Faire le lit du goût du livre


"La littérature jeunesse, c'est très important, ça sert à faire le lit du goût du livre qui, quand il vous attrape suffisamment jeune ne vous lâche jamais."

 Tété, cité par Nathalie Le Breton sur NotiSeoton


Je suis assise au bureau, je travaille sur l'ordinateur, dos tourné.
Derrière moi s'évaporent les histoires que la plus jeune invente pour ses playmobil tandis qu'en rythme se chuchote un bruit de pages qui se tournent.

L'ère de la lecture.

Mon grand dévore tout ce qu'il trouve. Bibliothèque verte, rose, albums, magazines... Tout y passe. Il est entré au CP avec une capacité à déchiffrer déjà bien installée. Ce n'est donc plus "à lire" qu'il apprend, mais à s'immerger dans la littérature. Il a compris que dans les livres se trouvait un passeport vers des ailleurs à explorer depuis son lit douillet, à la lueur du globe-terrestre qui lui sert de lampe de chevet. Il avale les pages comme des kilomètres d'imagination en bobine.

Et la plus jeune n'est pas en reste. Volontaire pour faire les devoirs de son frère du haut de ses pas-tout-à-fait-cinq ans, elle progresse plus vite que nous ne pouvons le constater. Cet après-midi, depuis notre canapé, elle a exploré les forêts de notre région et observé les oiseaux qui les peuplent. Oh, ce n'était qu'un livre de vulgarisation en ornithologie, mais je sais bien que son esprit a enregistré bon nombre des dizaines de noms d'oiseaux savamment déchiffrés.

Ils aiment lire.

Ils aiment lire et ce n'est pas nouveau.

Lire est un temps de partage quotidien que nous n'avons presque jamais raté depuis leurs premiers mois de vie.
Demandez-leur quel est leur livre préféré ! Ils répondront Rond rouge, j'en suis presque certaine.
L'ouvrage rituel qui précédait la nuit en suscitant des regards pétillants, des envies de toucher les pages et de sautiller sur les genoux des parents.

Depuis il y a eu des albums à foison, des Tchoupi et des Oui-Oui à vous en donner l'indigestion, des Drôles de petites bêtes, des livres Pop Up fabuleux, des livres à tirettes, à paillettes, des contes indémodables, des ouvrages plus pointus, du Père Castor aussi, beaucoup, des Prince de Motordu, des Le Loup qui..., des Yakari, des Tomtom et Nana, et des Disney...

Je crois que si le goût de lire dispose d'un si joli lit dans leur cœur, c'est aussi parce que tous les ouvrages sont autorisés à entrer chez nous. Même les étiquettes de pots de moutarde ! ;-)

Quand je les vois partager une espèce de lecture gymnique, à l'envers dans le fauteuil, ça me fait rire, bien sûr, et ça me conforte dans l'idée que ce qui compte, dans la lecture, c'est avant tout le plaisir.

Commentaires

  1. J adore les livres pour enfants et les enfants adorent lirent des histoires. Ici aussi, tous les livres sont les bienvenus!
    Lily Rose se met aux premiers romans pour enfants et Justin enregistre les lectures du soir pour les "lire" seul la journée. Il les connaît même pas coeur, sa soeur est toujours impressionnée qu' il sache "lire" a seulement 3 ans ;)

    RépondreSupprimer
  2. Oh super ! Ici c'est l imagier des animaux de la ferme qui a un succès fou !!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire