L'arbre fœtus

C'est une photographie qui aurait pu trouver sa place dans mon recueil Du merveilleux dans l'ordinaire, tant je la trouve incroyable.

L'arbre fœtus.



Nous marchions dans un espace naturel apaisant, bordé de zones humides où regarder les oiseaux. J'observais les plantes qui flirtaient avec la rivière lorsque mes yeux se sont posés sur un tronc particulier.
Un arbre mince, immense et droit, arborait, à hauteur d'homme, une excroissance sortie de son bois telle un ventre. L'arbre qui me faisait face exhibait un fœtus d'écorce qui avait tout d'un nourrisson prêt à naître tête en bas.

J'ai reçu cette merveille de la nature comme un joli cadeau, un message offert à l'aube de mon été.

Allais-je tomber enceinte ? Ou accoucher de façon symbolique d'un nouveau projet ?

J'ai rapidement pensé à la maïeutique, cet art antique de faire accoucher un esprit de lui-même, de lui permettre de faire naître des connaissances. S'il était une gestation que j'étais en train de vivre, c'était bien celle de moi-même. Les lectures qui m'ont nourrie cette dernière année, ces dernières semaines, ont été des bottes de sept lieues sur mon chemin intérieur.

Alors j'ai choisi de recevoir cet arbre enceint comme un signe allant en ce sens. Une naissance à ma propre conscience.

Bien sûr, il ne tient qu'à nous de voir des messages dans les décors qui nous surprennent et dans les événements que nous vivons.
Bien sûr, vous pouvez penser que ce n'est qu'un tronc qui a développé quelques grosseurs inhabituelles.
Moi, je ne peux m'empêcher de contempler, de voir du beau dans le banal. C'est ce qui me fait avancer. Je cherche un sens et un alignement, en considérant ma place dans ce tout vertigineux qu'est le monde.

Peut-être est-ce là le début de la poésie ?

Ou celui du bonheur ?

Commentaires

  1. Les yeux ouverts sur le monde, nous y découvrons des merveilles. Qui nous parlent. Qui sont comme des pépites sur notre chemin d'évolution.
    C'est beau les yeux qui voient...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire