Les 45 lectures de 2019

J'aime beaucoup partager ici les livres que j'ai lus lors de l'année écoulée.

J'ai lu 45 livres, cette année, soit un tout petit peu plus qu'en 2018. Ce sont 45 lectures que j'ai aimées ou presque, pour la simple raison que je ne prends presque plus jamais le temps de finir des livres qui me déplaisent, sauf si j'y trouve un intérêt réflexif. Le temps est trop précieux !

Le temps justement... j'avais le sentiment d'en avoir consacré moins à la lecture cette année... Sans doute ai-je privilégié des ouvrages plus courts, ce qui ne veut pas dire moins passionnants !




J'ai dévoré beaucoup de fictions/récits, je vais essayer de les classer par ordre croissant de préférence (pour garder les meilleurs pour la fin) !
Je listerai à part les ouvrages plus pratiques, même s'ils ont joué un rôle capital dans mon imaginaire.


Fictions et Récits :

- Rencontres, E. Piron (exception, je ne l'ai pas terminé pour cause de très mauvais travail éditorial, il restait de très nombreuses fautes dans le texte. Dommage, la narration n'était pas mauvaise.)
- La première chose qu'on regarde, G. Delacourt
- Chanson douce, L. Slimani
- La Délicatesse du homard, L. Manel
- Les heures souterraines, D. De Vigan,
- L'Amour après, M. Loridan-Ivens
- Fuite(s), A. Tosca
- Regarde la nuit, A. Rousseau (poésie)
- En lisière d'ombre, A. Chaumorcel (poésie)
- Suzanne et Louise, H. Guibert,
- Et la vie est devenue jolie, C. Miannay (autoédition, à paraître chez City sous le titre Tous les bonheurs du monde)
- Vous prendrez bien des paillettes sur votre bretzel ?, L. Volène (à paraître chez City)
- Félix et la source invisible, E-E Schmitt
- Les gratitudes, D. De Vigan,
- Et puis ça fait bête d'être triste en maillot de bain, A. Dhée
- Quand nos souvenirs viendront danser, V. Grimaldi,
- En voiture Simone !, A. Valognes,
- Il est grand temps de rallumer les étoiles, V. Grimaldi
- Petit bouton de nacre, Ella Balaert
- Madame Pylinska et le secret de Chopin, E-E. Schmitt,
- La Tresse, L. Colombani,
- L'araignée du marais, T. Declercq (jeunesse)
- La maîtresse de Carlos Gardel, M. Santos-Febres, 
- La Plage de la mariée, C. Sabard
- La servante écarlate, M. Atwood,
- Einstein, le sexe et moi, O. Liron,
- Le Fil, S. Lemp,
- Kiruna, M. de Kerangal
- Douleur, Z. Shalev,
- Le jardin secret, Burnett (jeunesse)
- Nord magnétique, M. Le Piouff
- L'oubliée de Salperwick, A. Degroote,
- Journal d'un vampire en pyjama, M. Malzieu
- Rien ne s'oppose à la nuit, D. De Vigan,
- Les amants de la petite reine, A. Degroote,
- Une sirène à Paris, M. Malzieu,
- Dans la forêt, J. Hegland.

Si je devais vous en conseiller trois, je ne choisirais pas forcément les plus divertissants, mais ceux qui m'ont réellement bousculée !

Il y aurait :

Nord Magnétique, de Marc Le Piouff, 
Le hasard de la vie fait que mon mari connait bien cet auteur dans un autre cadre (j'ai presque envie de dire "hors cadre"...). Ce roman a été récompensé par le prix du roman de l'ADAN (Association des Auteurs des Hauts-de-France) en 2018, et c'est réellement mérité. Pour relire ma chronique enthousiaste, c'est ici.




Journal d'un vampire en pyjama, de Mathias Malzieu,
Ce récit retrace la découverte et le traitement de la maladie rare qu'a traversée l'auteur. Un flirt entre situation tragique et poésie formidable qui m'a touchée en plein coeur. Mathias Malzieu a bénéficié d'un don de moelle osseuse et a pu rencontrer sa donneuse après un périple Paris-Düsseldorf à vélo. J'ai eu la chance d'assister à une intervention à Douai en avril dernier qui achevé de m'émouvoir ! Pour relire ma chronique émue, c'est ici.





Dans la forêt, de Jean Hegland, 
Incontestablement, c'est LE livre qui m'a bouleversée en 2019 ! Ce roman est un bestseller paru en 1996 aux Etats-Unis. Il raconte avec un réalisme déroutant la fin de la civilisation moderne que nous connaissons au travers du regard de deux soeurs élevées dans la forêt. L'essence, la nourriture de supermarché, l'électricité viennent à manquer. On ne sait pas grand chose des causes de la crise mais on se laisse embarquer auprès de ces deux adolescentes qui doivent apprivoiser la forêt, se débrouiller seules, apprendre à faire pousser des légumes, et faire des choix parfois douloureux. Quelle place pour l'amour et pour l'art quand tous les repères disparaissent ?
Ce roman fait écho à mes questionnements écologiques et sociétaux. Un bijou !






Parmi mes autres lectures, voici les ouvrages de développement personnel/psychologie et autres guides pratiques tous très éclairants parcourus avec un très très grand intérêt !

- Aïe mes aïeux, A. Ancelin-Schützenberger
- La puissance du féminin, C. Sfez,
- Libérez votre créativité, J Cameron
- Le couple intérieur, P. Salomon,
- Au-delà de la pénétration, M. Page,
- Comment parler du vagin à ma fille, C. Rinieri,
- Cycle féminin et contraceptions naturelles, A. Guillemaud,
- La brûlante lumière de l'amour, P. Salomon (ma chronique ici)

Comme vous le constatez, j'ai essentiellement creusé du côté de l'amour, du couple, de la sexualité, et de la fertilité/fécondité. Les ouvrages de Paule Salomon sont d'une lumière très particulière, on en sort pas indemne...

Peut-être avez-vous parcouru certains de ces livres vous aussi. Les avez-vous aimés ?
Peut-être vous ai-je aussi donné des idées de lectures pour 2020, si c'est le cas, je m'en réjouis !

Belle fin d'année chez vous !


Commentaires

  1. Salut Sophie,
    J'ai adoré Dans la forêt, Chanson douce, L'Aubépine, Rien ne s'oppose à la nuit. Je note quelques unes de tes recommandations même si ma pile à lire est déjà bien conséquente :)
    Belle année à toi et à ta famille.
    Des bises.
    Delphine

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire