Soirée (magique) de lancement au Bookkafé

Ce samedi 4 juillet a eu lieu la toute première séance de dédicace d'Un diamant dans une boîte à chaussures, au Bookkafé, à Bruay-la-Buissière.

Ce café est un bistrot littéro-solidaire dont j'aime les valeurs, et surtout les personnes qui les portent, à savoir Anaïs et Maggie, deux nanas au cœur grand comme la Tour Eiffel (au moins).

On s'est adaptées au protocole sanitaire, les filles ont préparé un cocktail rose pour l'occasion, exposé leurs plus beaux escarpins en hommage au personnage de Lucie, qui les collectionne.



Les gens étaient là. VOUS étiez là !

Samedi soir, j'ai rechaussé des escarpins rouges, ceux qui donnent la confiance et l'allure de Kate Middleton.
Samedi soir, j'ai vu des amies précieuses, j'ai revu des connaissances, des collègues, des potes, en action ou en devenir, des personnes avec qui je partage des centres d'intérêt multiples, des lectrices conquises et devenues fidèles, des copines perdues de vue puis finalement retrouvées. Samedi soir, j'ai aussi rencontré de nouveaux lecteurs, des gens qui avaient la patate et le cœur sur la main.

Anaïs et Maggie ont mis en voix quelques scènes du roman, j'ai été surprise de redécouvrir le potentiel théâtral de ce texte, heureuse de voir les sourires accrochés sur les lèvres.

Dans le registre de l'improbable, elles ont fait gagner un livre à la criée : il fallait deviner la pointure d'une chaussure exposée, ça avait des allures d'enchères de l'absurde, qu'est-ce que j'ai ri !

On a causé écriture, et puis, de fil en aiguille, créativité, préservation de soi, zéro déchet, apprentissage du non... Les fils se sont tissés entre les maîtresses, les yogis, les collègues...

Une journaliste a pris des notes, Claire a parlé si bien du livre, de ce "feel good léger mais pas vide". Comme mon verre de bière, en fait, que m'a demandé de bouger la journaliste, pour la photo, quand même. Mais mes enfants savent, en vrai ("moi, ma mère, elle boit tout le temps de la bière !"), alors ç'aurait pu être dans le journal.

(On ne les voit pas tous sur la photo mais il y a eu autant de gens que de verres)

       



Samedi soir, j'étais au bon endroit, au bon moment.

J'ai reçu un shoot d'amour et de bonne humeur en intraveineuse.

On pourrait gagner tous les concours du monde et voir sa tête en quatre par trois à tous les coins de rues qu'on aurait rien de plus cher que l'authenticité et la chaleur de cette soirée.

Je suis ravie d'être où je suis, d'avoir choisi de faire vivre mon roman de cette manière.
Samedi, c'était parfait, tout simplement.

Merci à vous toutes et tous qui avez fait le déplacement.
Merci les bookkagirls pour ça et pour tout le reste. Vous êtes dans le vrai.


(je ne cesserai jamais de rire en regardant ces photos)

Commentaires

  1. Ca avait des airs de vraie belle soirée Sophie!
    Je suis heureuse pour toi.
    Et j'espère qu'un jour je pourrais participer à une de ces soirées...pour ton prochain roman!
    Continue à nous faire vibrer, c'est excellent pour la santé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie, en effet, c'était dans le vrai, le sincère, le chaleureux ! Au plaisir de te croiser peut-être un jour sur une rencontre littéraire !

      Supprimer
  2. J'aurais vraiment aimé être présente ! Cet endroit à l'air vraiment top 👍 Moi aussi j'ai souvent le droit à "maman é boit la bièreee" 😁😁😁

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le Bookkafé est vraiment un lieu très chouette et porté par de belles personnes ! Ahah, je me sens moins seule pour la bière ;-)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire