✿.。.:* Septembre *.:。✿

Septembre. Mois numéro neuf. 

Du neuf, c'est ce qu'il nous réserve, c'est ce qu'on lui réclame. 

Avec lui se referment doucement les pages de l'été, celles entre lesquelles j'ai glissé des fleurs à faire sécher et des trèfles à quatre feuilles. 

Ce sont quelques degrés qui s'évanouissent chaque matin, et la nonchalance qui, avec eux, se fait un peu la malle. Il faudra bientôt penser à ressortir les chaussons. Calfeutrer les fenêtres. Se couvrir les épaules et le cou. Discipliner les cheveux, les élèves, et le linge sale qui se reproduit derrière notre dos.

Septembre a l'odeur des cahiers vierges, des tubes de colle, de l'anti-poux et du plastique à recouvrir les livres. Il couve celles, aussi, des bottes dans les sentiers de forêt le dimanche, des brunchs sucrés-salés, des premiers potirons, de la compote aux pommes du jardin, du café qui se réinvite dans la routine, du pétrichor et du soleil, qui vole encore des bouts d'été après les averses.

Septembre est flamme. Il pare les arbres de camaïeux dorés, incendies inoffensifs, feux d'artifices de couleurs, offerts en de minuscules bruissements, avant le long sommeil de l'hiver. Un craquement d'allumette pour raviver l'envie, renouveler l'élan. La renaissance extraite de l'essence d'un deuil.

Septembre s'ouvre comme un bouquet final. 

Alors, l'instant bascule.

Il devient la promesse.  

 

(Tirage extrait du jeu "La petite voix")


Commentaires

  1. Coucou Sophie. J'espère que la rentrée s'est bien passée. Ta double page de septembre est top ! Je m'en inspirerai pour réaliser la mienne aujourd'hui. J'en profite pour te dire ici que ton dernier post sur Instagram m'a vraiment fait réfléchir et a été un véritable déclic. Passe un bon weekend. Des bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes mots ici, Delphine. J'aime ce blog et je m'y sens plus libre, moins dépendante, moins suiveuse que sur les réseaux. Je t'embrasse !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire