Interview - Zak et Anouck

C'est officiel, mon roman jeunesse Zak et Anouck, L'aventure c'est comme la confiture, sortira en librairie le 20 mai 2021 ! Il sera disponible partout en France. Il est également possible de le commander sur le site de l'éditeur.

Sophie Selliez Thierry Lamotte Zak et Anouck


A l'occasion de sa sortie prochaine, mon éditeur et moi vous avons concocté une interview pour vous en dévoiler un peu plus sur le livre !

 (Cliquez sur l'image pour accéder à la vidéo)

Vidéo interview Sophie Selliez

 Je me suis aussi prêtée au jeu de l'interview classique... Bonne lecture !

 

Qui êtes-vous ?

Je suis Sophie Selliez, une auteure de 33 ans, attachée aux Hauts-de-France, où j’ai toujours vécu. Je suis une personne contemplative et créative, j’aime la vie simple et la nature.

Que représente l’écriture pour vous ?

L’écriture a toujours été un moyen pour moi d’exprimer ma grande sensibilité et ce que je peinais à formuler à l’oral. Je perçois l’écriture comme un outil d’invention formidable qui permet d’explorer et de susciter des émotions. Je perçois mes textes comme des liens infinis entre les gens : les mots que l’on publie s’envolent et transportent leurs messages tout en échappant à leur auteur.

Quel est le thème central de votre livre ?

Zak et Anouck parle de l’âme d’enfant :  de la capacité à rester curieux, à se laisser prendre au jeu, à s’émerveiller, notamment devant la beauté de la nature. Le lien entre les générations et la transmission sont aussi omniprésents dans le texte.

Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?

J’ai dû mal à trancher :

« Il m’avait laissé son trésor ! Et moi, je suis devenue une adulte, j’ai cru que le temps des jeux et des aventures était terminé... »

« La nature est pleine de magie et de promesses, mes enfants, pourvu qu’on y prête attention et qu’on prenne le temps de jouer dans les bois. »

« Le savoir ne se trouve pas seulement dans les bibliothèques ! Il se transmet aussi, des plus âgés aux plus jeunes ! »

Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?

 
Un croisement entre Le petit pont de bois d’Yves Duteil et Dans la maison de mon arrière-grand-
père, d’Aldebert et Louis Chedid

Qu’aimeriez-vous partager avec les lecteurs en priorité ?

Je souhaite donner envie aux enfants d’éteindre les écrans, de jouer dehors, de courir dans les bois, de se salir dans la terre !  Rappeler aux petits comme aux grands que chacun de nous a été un enfant et peut s’émerveiller de petites choses qui ne coûtent rien, sinon la présence à l’instant et la présence aux autres.

Quels sont vos centres d’intérêt ?

Je passe beaucoup de temps à lire, et à pratiquer les arts visuels (collage, dessin). J’aime partager avec mes enfants des activités comme la cuisine, les danses endiablées dans le salon, les tentatives d’accords au ukulele, le tricot, la couture, le yoga ou les marches au grand air…

Quels sont vos œuvres et auteurs de référence ?

Mon livre de chevet est Femmes qui courent avec les loups de C.P. Estés.

J’ai un grand attachement pour les ouvrages de Philippe Delerm et Annie Ernaux, même si le champ de mes lectures est assez vaste.

Petite, j’ai été nourrie par l’espièglerie de Tom-Tom et Nana et par Les Malheurs de Sophie, qu’on m’a offert à de multiples reprises !

Et comme je reste une grande enfant, je suis toujours attirée par les beaux albums jeunesse.

Quelle question aimeriez-vous que l’on vous pose maintenant ?

Quel est le point commun entre vos livres pourtant si différents les uns des autres ?

Et quelle serait votre réponse ?

Tous effleurent la question de la quête de soi : qui je suis, d’où je viens, où je vais…


J'espère que nous aurons le plaisir de nous retrouver autour de ce livre lors de séances de dédicaces, si le contexte le permet.

A très bientôt !

Commentaires